Page créée par le Dr. Donata MARRA

Prenez quelques secondes pour réfléchir à cette question :

Pourquoi devriez-vous penser avant la fin de la D4 / DFASM 3 à la spécialité ou à quelques spécialités que vous souhaiteriez faire ?

  • Parce qu’il est important de donner un sens à la formation que l’on suit.
  • Parce que dans les moments de doutes, cela permet de tenir et de continuer à avancer.
  • Parce que si on se rend compte que rien ne nous plaît cela doit inciter à en parler, soit pour confirmer qu’il faut chercher une alternative pour laquelle nous vous aiderons et accompagnerons, soit parce qu’il y a des spécialités que vous ne connaissez pas ou qui s’exercent autrement et qui pourraient vous plaire.
  • Parce que s’il n’y a qu’un seul choix que vous espérez faire avec le classement que vous aurez à l’ECN, votre détermination ne pourra qu’être renforcée par votre réflexion et si elle ne l’est pas, ce sera le signe qu’il vous faut réfléchir plus ouvertement à un autre choix.
  • Parce que si vous n’avez pas vraiment d’idée, que vous pensez que votre classement limitera votre choix et qu’il ne sert donc à rien de réfléchir avant, vous pouvez parfaitement réfléchir à ce qui vous déplairait moins avec plusieurs possibilités.
  • N’hésitez pas à prendre rdv pour un entretien d’aide à l’orientation

[collapse]

Quelles questions se poser pour aider au choix de spécialité après l’ECN ?

Voici des questions que nous vous conseillons de vous poser pour vous aider dans votre choix de spécialité. Une fois que vous y aurez répondu, vous aurez des indications plus précises sur ce que vous pourriez choisir ou vous aurez des indications permettant de renforcer votre première idée de choix.

Les questions à se poser :

  • Quels sont les stages qui vous ont vraiment plu ou déplu et pourquoi ?
  • Aimez-vous faire des « gestes techniques » (ponction, injection…) et souhaitez-vous continuer à en faire ?
  • Souhaitez-vous exercer en milieu hospitalier, en cabinet, en maison de santé et/ou avoir un exercice mixte ?
  • Souhaitez-vous faire une carrière universitaire (travailler en hôpital universitaire, faire de la clinique et de la recherche et de l’enseignement)?
  • Aimeriez-vous suivre vos patients sur une longue durée, voir comment évolue leur vie, tout comme leurs problèmes de santé ?
  • Préférez-vous ne pas vous occuper directement des patients ?
  • Aimeriez-vous avoir des fonctions d’organisation des soins à un niveau local, national ou international ?
  • Souhaitez-vous faire de la recherche et/ou de l’enseignement ?
  • Avez-vous de nettes préférences pour prendre en charge des patients jeunes voir des enfants, des patients âgés ou des patients de tout âge ?
  • Aimez-vous travailler en équipe ou préférez-vous travailler seul ?
  • Envisagez-vous de faire une spécialité avec de nombreuses gardes ?
  • Quel créneau de salaire souhaiteriez-vous avoir ?
  • Souhaitez-vous travailler à temps plein ou à temps partiel ?
  • Souhaitez-vous pouvoir faire de la médecine humanitaire ?
  • Préférez-vous être responsable de la prise en charge globale d’un patient ou d’une prise en charge plus spécialisée ?
  • Prenez-vous un véritable plaisir à « enquêter » sur l’étiologie des maladies ?
  • Avez vous pensé à exercer plutôt en ville ou en milieu rural ?

[collapse]

Après avoir répondu à ces questions, pour aller plus loin dans votre réflexion, prenez rdv pour un entretien d’aide à l’orientation et/ou participer à un atelier « Projet professionnel : comment choisir sa spécialité ? » et  venez participer au prochain forum d’aide au choix des carrières.

Toutes les sources d’informations sont utiles pour construire votre projet. N’oubliez pas de poser des questions aux médecins que vous croiserez en stage : internes, séniors, consultants extérieurs… avec des questions diverses, notamment qu’aiment-ils dans leur métier ? Et qu’aiment-ils le moins ?